Enfants & Bébés

Quelles sont les causes ?

La bronchiolite est le trouble respiratoire le plus fréquent chez les bébés causés par une infection virale de la partie basse du système respiratoire. Il y a un pic saisonnier entre la fin octobre et le début de mars, mais elle peut parfois apparaitre à d’autres moments de l’année.

Sa cause principale est le VRS (virus respiratoire syncytial). 90% des bébés de moins de 2 ans sont colonisés par ce bébé et 40% d’entre eux vont développer la maladie, ce qui rend cette affection infantile la plus commune entre 0 et 2 ans.

De plus, la bronchiolite peut avoir d’autres causes telles que les allergies ou les facteurs environnementaux. Pour certains enfants, la bronchiolite est la première manifestation de l’asthme.

C’est pourquoi le rôle du kinésithérapeute sera de déterminer quelle est la cause de la bronchiolite puis de développer un traitement approprié.

Comment savoir si mon bébé a une bronchiolite ?

Votre médecin ou kinésithérapeute posera le diagnostique si il y a:

  • Un sifflement sur l’expiration
  • Le nez qui coule
  • Des signes de détresse respiratoire

 

Comment évolue la bronchiolite ?

La bronchiolite commence habituellement dans les voies aériennes supérieures (nez et arrière gorge) puis progresse ensuite vers la partie basse du système respiratoire (bronches et poumons).

Le premier symptôme est une toux sèche causé par une inflammation, L’inflammation est une protection naturelle de notre corps contre les attaques externes. La réaction inflammatoire peut aboutir a un oedeme (gonflement des voies aériennes) voir a un bronchospasme (il s’agit de la contraction des petits muscles situes a l’intérieur du système respiratoire).

La combinaison des 2 réduits le diamètre des voies aériennes, rendant la respiration difficile pour votre enfant.

Dans un deuxième temps, une toux grasse apparait due a l’augmentation de la production de mucus. Nos poumons produisent du mucus en continue pour évacuer les cellules étrangères (bactérie, virus) et autres impuretés entrant dans les poumons. Le mucus est collecté dans notre bouche puis avalé et digéré et évacué dans les selles. Adulte ou enfant, nous le faisons tout au long de la journée sans même le notifier.

Cependant, lorsqu’il y a une inflammation ou une infection, le mécanisme de nettoyage est surchargé et le mucus s’accumule dans les poumons. Ceci est problématique pour 2 raisons.

Premièrement, il réduit le diamètre des voies aériennes rendant la respiration plus difficile pour le bébé. Deuxièmement, cela augmente le risqué de développer une autre infection puisque les bactéries ou virus resteront bloqués dans les poumons.

En absence de traitement, l’association de l’inflammation, l’oedeme et le mucus rendent la respiration plus difficile forçant votre bébé a respirer plus rapidement et utiliser les muscles respiratoires accessoires. Ce type de respiration est épuisant pour le bébé qui est souvent déjà fatigué d’être malade, de ne pas pouvoir dormir et sans énergie du fait de manger moins.

Si cette situation persiste, votre bébé sera trop fatigué et incapable de maintenir sa respiration accélérée réduisant l’oxygène qui rentre dans son corps. Médicalement, on parle de détresse respiratoire, caractérisé par:

  • Une fréquence respiratoire élevée (supérieur a 50)
  • Une augmentation des battements du coeur
  • Les narines dilatées: les narines s’ouvrent rapidement (on peut percevoir la même chose lorsque nous essayons de récupérer de l’oxygène, en courant par exemple)
  • Augmentation du trou situé sous la pomme d’Adam: Comme nous utilisons les muscles accessoires du cou pour respirer, cela augmente le trou situe sous la pomme
  • Augmentation de la dépression sous les cotes: pareillement, l’utilisation de muscles accessoires autour de la cage thoracique créent une dépression sous celle ci.
  • Transpiration: mais sans sensation de chaleur au touché
  • Changement de couleur: La bouche et le bout des doigts deviennent bleus, le reste de la peau devient pale ou grise
  • Des apnées de 10sec ou plus: le bébé n’a plus assez d’énergie et fait des longs pauses sans respirer

Ces symptômes apparaissent souvent dans cet ordre la. Cependant, ils peuvent être également causés par d’autres conditions médicales que la bronchiolite. Dans tous les cas, si un ou plusieurs de ces symptômes sont présents, n’hésitez pas aller aux urgences les plus proches ou a appelles une ambulance.

Comment traiter la bronchiolite ?

Traitement médicamenteux: Votre médecin ou votre pédiatre pourra vous prescrire des bronchodilateurs (pour ouvrir les voies aériennes du bébé) ou des corticoïdes pour diminuer l’inflammation. Une autre façon efficace de réduite l’inflammation est l’utilisation d’un nébuliseur avec une solution saline hypertonique.

La kinésithérapie respiratoire (Link) est un traitement manuel incluant un lavage de nez et des techniques pour remonter le mucus et éviter la détresse respiratoire et limiter le risqué d’infection.

 

 

Description

Le massage pour bébé est une façon de communiquer avec son enfant, lui montrer qu’il est aimé, accueilli et respecté. Il est important qu’il se sente en sécurité et rassuré dans son nouveau monde. C’est un merveilleux moyen de créer un lien avec son bébé parce que le massage a des bénéfices émotionnels et physiques. Il aide à fonder un lien de proximité entre parent et bébé qui a des bénéfices éternels.

Le kinésithérapeute vous montrera les différents mouvements a effectuer que vous pourrez répéter sous l’œil attentif d’un professionnel afin de le pratiquer seul avec votre enfant par la suite.

Ces manipulations englobent les techniques de massage de l’ensemble du corps, massage spécifique des pieds et des mains, massage spécifique de l’abdomen pour éviter les coliques ou la constipation, mobilisation spécifique des membres inferieurs et supérieurs inspirée du Baby yoga,..

Elles permettent a l’enfant de recréer les mouvements qu’il a pu faire in utero, de sentir le contact maternel qui est rassurant (technique de peau a peau), de se relaxer. C’est un moment calme.

10 BONNES RAISONS DE MASSER VOTRE BEBE…

 

  • C’est un moment privilégié, tendre et aimant avec votre bébé.
  • Pour aider votre bébé à dormir mieux (et vous aussi !)
  • Pour soulager la constipation et stimuler le transit.
  • Pour soulager les maux du bébé (gaz, coliques, pleurs, reflux, etc.)
  • Pour vous procurer un moment de détente à tous les deux (utile pour toute sa vie)
  • Pour favoriser l’appréciation du toucher et les relations positives.
  • Pour améliorer le système digestif de votre bébé et l’absorption des aliments.
  • Pour stimuler le développement cognitif de votre bébé.
  • Et bien sûr pour aider votre bébé et vous-même à vous aimer.

Paediatric baby massage treatment baby foot

 

  • Description

    Il existe 2 types de torticolis de l’enfant:

    – Torticolis postural congénital
    -Torticolis congénital musculaire

     

    Le torticolis postural :

    Il s’agit du plus fréquemment rencontre et qui régresse assez rapidement si l’on adopte les bons gestes et les bonnes postures a la maison précocement.

    C’est une attitude vicieuse du cou et de la tète.

    Il est présent des la naissance et s’intègre, en général, dans un syndrome postural du a la position foetale dans l’utérus. On l’appelle syndrome en virgule ou position banane.

    Il s’agit en fait au départ, d’une simple position préférentielle qui peut se majorer et s’installer.

    C’est un torticolis bénin, souvent accompagné d’une plagiocéphalie (ou tète plate), sans rétraction musculaire.

    Cependant, si ce torticolis est négligé, les conséquences orthopédiques, fonctionnelles et psychomotrices peuvent gêner le développement harmonieux du bébé.

    Le torticolis musculaire :

    Comme son nom l’indique, il y a une rétraction musculaire entrainant le cou dans une attitude anormale et permanente par rapport aux épaules.

    La tète est en inclinaison et rotation opposée (on parle de torticolis droit si l’inclinaison est a droite).

    Parfois même, il est possible de palper la rétraction musculaire qui a la forme d’une olive.

    Associée à cette rotation/inclinaison, on retrouve une asymétrie du visage et une plagiocephalie (tète plate).

     

    Paediatric torticolis treatment baby

    Traitements possibles

 

 

Description

Traitements

 

 

Description

La scoliose est une déviation permanente de la colonne vertébrale, liée à une rotation des vertèbres. Elle survient surtout dans l’enfance et l’adolescence, mais peut aussi se déclarer à l’âge adulte. Cette affection est parfois la conséquence d’une autre maladie ou d’une malformation. Toutefois, ses causes restent souvent inconnues.

La scoliose est une déformation permanente de la colonne vertébrale (ou rachis) dans les trois plans de l’espace, c’est-à-dire :

  • vers le haut ou le bas ;
  • vers la droite ou la gauche ;
  • vers l’avant ou l’arrière.

Cette déviation du rachis est liée à une rotation des vertèbres les unes par rapport aux autres. En cas de scoliose, la colonne vertébrale présente une torsion. Ses courbures naturelles, vers l’avant et l’arrière, sont modifiées.

Cette maladie entraîne une gibbosité (déformation du haut du dos en forme de bosse).

 

 

 

Description

Being potty-trained is essential for a good psychomotor and social development of your child. For example, schools do not accept kids who are not clean or need to wear a diaper. At 2 years old normally, your child should be potty-trained. However, it is as difficult as walking to learn, if not more! Furthermore, a lot of taboos are associated with it; therefore, it is a process involving a motor, neurologic and psychologic aspect!

  • Paediatric children Enuresis / Encopresis frog on toiletNocturnal enuresis is characterized by involuntary and unconscious micturition at night in children older than 5 years old and adults. It is commonly called bedwetting. Enuresis is caused by a deep sleep, a lack of maturity of the micturition reflex or a psycho-emotional trauma. In some rare cases, nocturnal enuresis is a sign of urinary malformation. Nocturnal enuresis is called primer if the child always wet is bed and secondary if there was a period of 6 months without bedwetting. In this last situation, the cause is often a psycho-emotional trauma.
  • Encopresis is a form of faecal incontinence. It can appear in children more than 4 years old or in adults. It manifest as the involuntary loss of faeces. It can have a physiologic or psychologic cause.

Rectal problems (constipation or encopresis) are link to diet, psychologic factor, abdominal incompetence and lack of control or weakness of the pelvic floor.

These problems have an impact on child enuresis. Consequently the rehabilitation will be global.

Physio Treatments

 

Description

Paediatric Baby potty training

Potty training

La constipation chez les bébés se manifeste par des périodes sans évacuation des selles causant des douleurs et suivies par des phases de relâchement lorsque le rectum est vide.

L’abdomen du bébé est souvent très tendu et donne une impression de gonflement.

Les gaz et les problèmes digestifs peuvent avoir des répercussions moins évidentes telles que le manque de sommeil, des difficultés à s’endormir ou des pleurs inconsolables durant des heures.

Grace a l’ostéopathie viscérale, le thérapeute redonnera non seulement de la mobilité aux tissus abdominaux figes mais utilisera également une approche globale pour analyser l’impact des ces dysfonctions abdominales sur le reste du corps avec un intérêt particulier pour le diaphragme.

 

 

Traitements

 

 

Description

Dans le cas d’une infirmité motrice cérébrale ou d’un retard de développement, l’enfant aura du mal a organiser sa posture et á initialiser le mouvement ou à en gérer l’amplitude et l’intensité (cela se traduit par une incapacité à tenir la tète ou le tronc, des mouvements trop lents ou trop rapides, raides ou brusques)

 

Le but de l’évaluation kinésithérapique est de faire le point sur ces difficultés afin d’anticiper leur conséquence et trouver une compensation.

Le but de la rééducation sera d’apprendre à l’enfant des mouvements qui deviendront automatiques, et permettent de répondre de façon adaptée aux situations de la vie courante.

Dans les cas ou une spasticité est présente, les séances auront également comme but d’inhiber celle ci afin de permettre à l’enfant de se relâcher et aux mouvements d’être moins brusque, moins raide.

 

En fonction du stade de développement de l’enfant, le kiné travaillera sur le redressement, la tenue de position (allongé sur le ventre, assis,), les retournements.

On guidera peu à peu l’enfant vers la locomotion (déplacements au sol par retournements, ramper, quatre pattes puis redressement sur les talons, passage du pas en position de chevalier servant et enfin station debout et marche).

La rééducation stimulera aussi la motricité des membres supérieurs (attraper un objet, précision des mouvements,…)

 

Traitements :

 

 

Description

Il ne faut pas confondre reflux et vomissement (http://www.nhs.uk/conditions/vomiting-children-babies/Pages/Introduction.aspx), le second étant du a une contraction violente des muscles abdominaux du bébé, faisant remonter passivement le contenu de l’estomac a travers l’oesophage puis la bouche.

Même si certains symptômes du reflux sont assez évidents (votre bébé recrachant tout ce qu’il avale par exemple), d’autres seront plus silencieux:

  • Réveil nocturne fréquent
  • Perte ou gain de poids
  • Pleurs abondants ou irritabilité après la tété
  • Inconfort général ou douleurs lors de la position allongée
  • Toux persistante

La première cause de ces problèmes est l’immaturité du système digestif de bébé. C’est pourquoi les symptômes diminuent voir se résolvent autour de 6 mois.

La deuxième cause est l’alimentation. Que ce soit le lait maternel ou les laits industriels peuvent constiper le bébé, donner des gaz et du reflux. Pour le lait industriel, il est parfois nécessaire de changer de lait afin de voir l’impact de celui ci sur la digestion de l’enfant.

Si vous allaitez, c’est votre régime alimentaire qu’il faudra modifier. Stopper les aliments irritants tells que les épices, vinaigres, café, chocolat, produits laitiers et les excitants tells que la nicotine, peut réduire voir résoudre le problème.

Voici d’autres conseils à suivre:

  • N’hésitez pas à faire roter votre bébé régulièrement
  • Eviter de le nourrir trop et trop rapidement (faites des pauses dans la tété)
  • Maintenez votre bébé en position vertical après mange

L’Ostéopathie ne résout pas la cause première (immaturité digestive ou alimentation) mais le traitement est très efficace pour diminuer les symptômes en diminuant les tensions abdominaux et diaphragmatiques.

Cela permet, au moins, à votre enfant d’avoir des périodes sans symptômes en laissant le temps au système digestif de murir ou de changer d’alimentation.

 

 

Contactez nous.

Pour plus d’informations ou pour reserver un seance, contactez nous :