Je sens que ce sujet va en intriguer plus d’une d’entre vous !

Tout au long de la grossesse, votre ventre et plus spécifiquement les muscles de l’abdomen sont plus faibles et étires, créant de la place pour le bébé.

Si les muscles abdominaux (les tablettes de chocolats) sont trop forts avant le début de la grossesse ou que le bébé se développe rapidement (faisant grossir le ventre très rapidement), la ligne blanche (ligne située entre les muscles grands droits de l’abdomen ou « tablettes de chocolats ») se déchire créant un trou sur la ligne reliant les cotes a la symphyse pubienne qui passe par le nombril.

En temps normal, un autre des muscles abdominaux, le transverse de l’abdomen, se contracterait pour venir faire une ceinture et fermer ce trou.

Malheureusement avec l’expansion du ventre au cours de la grossesse, il s’affaiblit et perd ses capacités de fermeture.

On appelle ca un diastasis.

Pour savoir si vous avez ce fameux trou après la naissance, vous pouvez faire ce test :

  • Allongez vous sur le dos avec les genoux fléchis
  • Placez le bout de vos doigts autour de votre nombril en pressant gentiment
  • Décoller la tète
  • Si vos doigts ne peuvent pas s’enfoncer, qu’il y a comme une barrière, il n’y a pas de diastasis
  • Si par contre vos doigts s’enfoncent, il y en a un !
  • Répétez ce test sur toute la ligne allant des cotes au pubis. Le diastasis n’est parfois présent que sur une portion donc c’est essentiel de tester sur toute la loguer.

ATTENTION : Ceci est un test donc ne le répétez pas plusieurs fois par jour sinon vous risquez d’augmenter le diastasis.

Les hormones de grossesse (la relaxine principalement), qui comme leur nom l’indique relâche les muscles (incluant le transverse de l’abdomen)  et ligaments sont également à l’origine de ce diastasis potentiel.

Si vous accouchez par césarienne, les tissus cicatriciels sont une autre cause de faiblesse et manque de contrôle du transverse de l’abdomen en post natal, empêchant la fermeture du diastasis.

Vous l’aurez compris, le transverse de l’abdomen est le muscle clé pour « réparer » le diastasis ! Il va donc falloir le rééduquer afin que vous retrouviez un bon contrôle et des bonnes sensations de contraction du muscle.

Non seulement, il est la ceinture qui ferme le diastasis mais il va également protéger le périnée en limitant la pression s’exerçant sur ce dernier, soutenir les viscères de l’abdomen et ainsi permettre d’éviter l’incontinence et les prolapsus.

La rééducation abdominale peut commencer quelques jours après la naissance mais évidement a chaque étape sa rééducation !

 

First few days:

Dans les jours qui suivent l’accouchement, le but est de redonner un peu de mobilité à la zone abdominale qui a été traumatisée pendant 9 mois ainsi que les protéger elle et le périnée des pressions trop fortes.

Pour protéger la zone abdominale, votre kiné pourra également vous posez un K taping (un genre de strapping qui va venir fermer le diastasis).

diastasis K tapping to recover a flat belly

La première chose à faire est d’apprendre à respirer en protégeant.

Je m’explique ! Pensez toujours a souffler en rentrant légèrement votre ventre (comme pour rentrer dans un pantalon un peu petit) sur chaque effort (en portant bébé, en attrapant un objet au sol,). A cette expiration, vous associerez une contraction du périnée.

Cette respiration est reprise dans le concept de rééducation ABDO MG

A partir de J-40,

Lorsque le diastasis est enfin fermé (on considère sa fermeture lorsqu’il reste moins d’un doigt d’écart entre les tablettes de chocolat), il est possible de commencer une rééducation abdominale spécifique.

D’un point de vue physiologique (et d’autant plus en post natal), c ‘est une aberration de faire des exercices créant une hyperpression abdominale (Crunch, relevé de buste, ciseaux,).

Ces exercices, créent une énorme pression sur votre périnée que le transverse de l’abdomen n’arrivera pas a compenser.

Vous pouvez la sentir au cours de l’exercice en posant votre main sur votre ventre : il pousse et sort en direction du plafond.

Dites vous que la poussée que vous sentez sous votre main est la même sur le périnée, emmenant vos viscères (vessie, utérus, rectum) vers le bas. A force de répétition, cela aboutit à des incontinences voir des descentes d’organes.

N’hésitez pas a jeter un coup d’œil sur l’article « bons et mauvais abdominaux » si vous voulez en savoir plus !

 

abdominal regibilitation

Mais alors vous allez me demander quels exercices vous pouvez faire ?

Facile ! Des exercices abdominaux hypopressifs. Un(e) kiné spécialise(e) pourra vous enseigner la méthode. (Jetez un coup d’œil sur l’article)

Dans tous les cas, avant de commencer une rééducation, le kiné évaluera votre état de récupération post natal en examinant les articulations (bassin, hanche. Cote, sacrum.) Et leur fermeture ainsi que le diastasis et la force des muscles du périnée.

Si vous avez accouche par césarienne, il faudra également vérifier les tissus cicatriciels et rompre les adhérences si il y en a.

Alors maintenant a vos bons abdos !

Facebooktwittermail
Call Now Button