La semaine dernière nous avons vu comment remplir un calendrier mictionnel et comment l’interpréter. En théorie, vous avez donc changé vos “mauvaises” habitudes en ce qui concerne la boisson et l’espacement des mictions.

Maintenant, voyons que faire pour permettre d’augmenter l’espace entre vos 2 pipis !

Dans un premier temps, limitez les facteurs aggravants de ces symptômes qui sont l’alcool, le tabac, la constipation et le surpoids. N’hésitez pas encore une fois, à relire l’article sur la constipation puisque c’est une des causes les plus importantes d’urgences.

Ensuite, revoyons votre position aux toilettes !

Je rappelle qu’il ne faut pas pousser pour commencer à uriner mais relâcher son périnée. Pour ce faire, vous devez vous asseoir proprement pour uriner (jambes écartées, pieds au sol, et relâchez vous !).

Cette bonne position évitera qu’il reste un résidu d’urine dans l’urètre après avoir uriner. Celui ci pouvant couler en se relevant ou vous donner la sensation d’avoir encore envie de faire pipi juste après avoir uriner.

Obstetrci physio urgency

Il est également essentiel de savoir ou est son périnée, comment le contracter et surtout comment tenir cette contraction (même en situation de stress: en mettant la clé dans la serrure par exemple !).

Une séance de kiné pourra vous montrer comment le contracter correctement (bien souvent on pense serrer le périnée, mais nous serrons les fesses ou les abdominaux). L’utilisation du Biofeedback avec le praticien pourra également vous faire sentir si vous tenez ou non cette contraction sur la durée (on pense souvent tenir la contraction alors que celle ci relâche lentement)

Le kiné pourra également utiliser une machine d’électro stimulation afin d’inhiber votre vessie et l’empêcher de se contracter (et donc de donner l’envie d’uriner) anarchiquement (sans besoin réel).

Lorsque l’urgence arrive (et que vous le pouvez), il y a un exercice simple à faire pour inhiber la vessie et repousser l’envie d’uriner.

Si vous le faites régulièrement, vous devriez augmenter le temps entre chaque miction.

Asseyez vous a califourchon sur un gros cousin, de façon à sentir une pression sur votre uretère et serrer le périnée en soufflant pendant 10-12 secondes. Recommencer 3 fois puis relevez vous.

Si l’envie persiste, allez aux toilettes mais si vous ne sentez plus le besoin, attendez jusqu’à la prochaine sensation de besoin et recommencer cela plusieurs fois.

Si vous ne pouvez pas vous asseoir, essayer de calculer ou n’importe quelle activité vous demandant de la concentration.

Et pour finir, il est essentiel d’avoir une bonne posture et une activité physique régulière mais non traumatique afin d’avoir une tonicité générale, Une fois de plus, votre kiné pourra vous aider dans ces domaines !

Facebooktwittermail
Call Now Button