fbpx

Lors des 1eres contractions

Le but est de garder une harmonie entre la pression abdominale et le diaphragme afin de maintenir la sphère bassin-dos-ventre équilibrée et réduire les douleurs.

Inspirez calmement par le nez, et soufflez bouche ouverte sans pincer les lèvres. Répétez cette respiration plusieurs fois tranquillement en essayant d’aller un peu plus loin à chaque respiration. Inspirez en gonflant le ventre, les cotes, la poitrine jusqu’aux clavicules puis soufflez le plus longtemps possible. Essayez d’inspirer sur 10 secondes puis soufflez sur 10 secondes également.

Gentiment, associez une légère contraction du ventre comme pour rentrer dans un pantalon trop petit lors de l’expiration.

massage for pregnancy

 

Lors de la poussée

Nous avons été habitués a respirer en bloquant la respiration en fin d’inspiration afin de faciliter la poussée (que cela soit pour la poussée d’accouchement ou la poussée défécatoire).

Mais nous savons maintenant que le diaphragme abdominal et le diaphragme pelvien (celui constitué par les muscles du périnée), fonctionnent ensemble en parallèle.

Lors de la poussée, le but est de laisser le bébé sortir du bassin à travers le périnée. Celui ci doit donc être relâché au maximum.

Si nous bloquons la respiration en inspiration, le périnée est bloqué donc le dernier obstacle que le bébé doit franchir est fermé.

Le plancher périnéal est complexe : plus on pousse dessus, plus il va se contracter et se distendre ne facilitant pas le passage du bébé et créant des séquelles pour la suite.

L’idéal serait donc de pousser en expiration freinée. Le principe est d’utiliser la force expulsive des abdominaux en la dirigeant correctement vers le bas, sur un Périnée relâché.

Il est important d’avoir une respiration forcée, sinon la résultante des forces sera dirigée vers le haut et non vers le bas.

En pratique :

Afin de freiner la respiration, il y a plusieurs possibilités.

Si vous avez eu la chance de pratiquer la méthode ABDO-MG pendant la grossesse, vous pourrez utiliser le sifflet avec sa résistance maximum.

Dans le cas échéant, un ballon de baudruche fera aussi l’affaire (voir même le poing ferme).

Pour augmenter cette pression bien dirigée, vous devrez souffler en contractant la gaine abdominale (le transverse de l’abdomen), un peu comme pour rentrer le ventre lorsque l’on veut enfiler un pantalon un peu petit.

Ainsi, il y a une pression importante sans contraction des diaphragmes (ni abdominal, ni périnéal) donc plus d’obstacle au passage du bébé, et grâce a la contraction du transverse de l’abdomen la pression n’est plus dirigée vers l’avant mais vers le bas.

Facebooktwitterlinkedinmail
Call Now Button