L’incontinence urinaire se définit par une perte accidentelle ou involontaire d’urine par l’urètre. Cette affection touche aussi bien les hommes que les femmes, et l’origine est souvent multifactorielle. 13 à 26% des femmes en souffrent après l’accouchement.

Incontinence Urinaire

On distingue différentes formes :

  • L’incontinence urinaire par impériosités correspond à des fuites urinaires, involontaires, précédées d’un besoin impérieux et irrépressible d’uriner, pouvant aboutir à une miction complète. Cette incontinence est liée à une contraction vésicale non volontaire et indépendante des efforts. On parle alors de vessie instable ou hyperactive. Elle peut se retrouver dans certaines situations, correspondant alors à des mictions réflexes (fou-rire, peur, orgasme).

 

  • Incontinence urinaire d’effort: 30 à 50% des femmes en souffrent, le risque augmente avec multiparité, âge ou si il y a des signes d’incontinence dès les 3 premiers mois de grossesse. Il s’agit de fuites involontaires d’urines, non précédées d’un besoin d’uriner et survenant lors d’efforts tels que éternuement, rire, toux, port de charge, changement de position. Dans les cas extrêmes, ce type d’incontinence peut également se rencontrer pour des efforts simples tels que la marche. Elle est provoquée par une augmentation brutale de la pression abdominale et entraine l’existence de fuites par le biais d’une hyper-mobilité du canal urétral ( canal permettant d’uriner ) ou d’une insuffisance sphinctérienne ( faiblesse de l’appareillage musculaire entourant l’urètre).

 

  • L’incontinence urinaire mixte: il s’agit alors d’une association des deux autres types d’incontinence urinaire.

Un bon comportement urinaire est essentiel pour éviter ce genre de problèmes. Si malgré tout vous en avez certains, n’hésitez pas à consulter une spécialiste en rééducation périnéale pour améliorer vos capacité perinéo-posturo-abdominale.

Incontinence anale:

La continence anale est un mécanisme assez complexe:

Lorsque nous mangeons, les aliments sont digères par l’estomac puis l’intestin arrivant ensuite dans la partie terminale de celui-ci appelle ampoule rectale.

A la sortie de cette ampoule nous avons 2 sphincters: interne (sa contraction est involontaire) et externe sa contraction est volontaire)

Lorsque les selles arrivent dans la portion terminale de l’ampoule rectale, celle-ci se distend et nous sommes suppose sentir ce besoin et aller à la selle.

Si ce n’est pas possible, grâce a une contraction volontaire du sphincter externe et d’un muscle du périnée appelé pubo rectal, nous faisons disparaitre progressivement ce besoin.

Women's health incontinence treatment & rehabilitation

Au bout de quelques temps, le sphincter interne se contracte lui aussi automatiquement, nous permettant de ne plus serrer volontairement le sphincter externe sans pour autant devoir courir aux toilettes !

Dans le cas d’une déchirure touchant le sphincter externe ou le muscle du périnée, cette contraction volontaire n’est donc plus possible et le temps de latence entre l’entrée des selles dans l’ampoule rectale et leur sortie est assez rapide, on parle d’incontinence anale.

Le rectum est un réservoir complaint où les selles peuvent être stockées temporairement, permettant une évacuation différée. Si la compliance rectale est diminuée, l’ampoule rectale devient un petit réservoir donc les selles ne peuvent être conservées et doivent être évacuées rapidement.

De façon inverse, si la compliance rectale est augmentée, ou si la sensibilité rectale est émoussée, les matières fécales peuvent s’accumuler dans le rectum et favoriser un IApar regorgement.

Les troubles de la statique rectale sont souvent à l’origine d’une IA. En cas de prolapsus extériorisé (ce qui arrive après un accouchement très long ou avec ventouse ou forceps), l’IA est fréquente.

 

Facebooktwittermail
Call Now Button