fbpx

Visites à Domicile au Retour de la Maternité

 

Le séjour à la maternité se faisant de plus en plus court (6 à 24h pour un accouchement normal dans le NHS), on se retrouve souvent à la maison avec plein de questions, d’interrogations, et parfois encore peu à l’aise dans ce nouveau rôle de parent.

Une sage femme du NHS ou une “health visitor” viendra vous voir à domicile selon un plan établi avec vous avant votre sortie. Ces visites sont souvent rapides, elle pèsera votre bébé et vérifiera que tout se passe bien mais cela laissera peu de temps pour d’éventuelles questions et pour explorer certains sujets, tels que l’allaitement ou le sommeil de votre bébé, plus en profondeur.

Vous avez la possibilité de faire appel à une sage-femme privée qui prendra tout son temps et viendra chez vous pour vous aider à faire la transition en douceur entre la maternité et la maison, et trouver ou retrouver peu à peu toute votre confiance en
vous. Votre sage-femme intervient auprès de vous et de votre bébé pour :

Suivi de la Maman

– surveiller les signes d’anémie : les saignements qui font suite à l’accouchement peuvent entraîner une fatigue, un essoufflement, dont la cause peut être une anémie qu’il faudra connaître et prendre en charge.

– surveiller la tension artérielle : une hypertension artérielle liée à la grossesse peut
parfois perdurer dans les jours suivant la naissance et il faudra en surveiller la bonne
évolution.

– surveiller l’absence de fièvre et de signes d’infection : des douleurs abdominales, des saignements malodorants, de la fièvre, sont autant de signes d’une éventuelle infection de l’utérus ou de la cicatrice dont il faut avoir connaissance pour la prendre en charge précocement.

– surveiller l’absence de signes de phlébite post accouchement : l’accouchement et d’autant plus la césarienne entraînent un risque thromboembolique plus élevé que la normale, il faut donc vérifier l’état veineux des membres inférieurs.

– surveiller la bonne involution utérine : le retour progressif de l’utérus à sa position initiale avant grossesse se fait en général en un mois. La distance de l’utérus par rapport à l’ombilic est un bon indicateur dans les jours qui suivent la naissance de la
bonne rétraction utérine qui permet de minimiser les pertes sanguines.

– surveiller une bonne reprise du transit et des mictions : surveiller l’absence d’infection urinaire, donner des conseils en cas de constipation.

– surveiller la cicatrisation éventuelle (déchirure, épisiotomie, césarienne) : quels soins apporter ? Surveiller la propreté, les fils ou agrafes, donner des conseils pour une meilleure cicatrisation et un éventuel massage.

– surveiller les saignements : quantité, odeur.

– surveiller la bonne mise en route de l’allaitement : positions, apparition de crevasses ou de douleurs, utilisation du tire-lait, signes d’une bonne tétée, comment conserver le lait, comment préparer un biberon.

– vous soutenir moralement dans cette période si importante de la vie o ù l’on peut
parfois se sentir fragilisée et isolée

Suivi de bébé

– surveiller son poids : dans les premiers jours suivant la naissance votre bébé perdra du poids de manière physiologique. Il faut vérifier qu’il n’en perde pas trop et que la reprise de poids se fasse normalement.

– surveiller la cicatrisation du cordon : ici en Angleterre aucun soin spécifique n’est fait, une simple surveillance de la propreté a lieu. Le cordon tombera de lui même dans les quelques jours suivant la naissance.

– surveiller son alimentation : sa manière de boire, les quantités de biberon, comment savoir s’il boit assez, comment soulager d’éventuelles coliques.

– vous aider dans la compréhension de son rythme et de son sommeil, donner des conseils en lien avec l’organisation à la maison, les premiers rituels, le bain et les soins du bébé.

C’est également un temps d’échange qui peut être l’occasion de s’exprimer sur le vécu de l’accouchement.

Direct Message FR

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.
Call Now Button