Douleurs post natales

Il existe un grand nombre de douleurs après l’accouchement, l’ensemble du corps ayant été chamboulé, traumatisé par la grossesse puis l’accouchement.

  • les douleurs ano-rectales, le plus souvent liées à une difficulté à évacuer les selles, feront l’objet d’une éducation de la posture de défécation,
  • Les douleurs sacro-coccygiennes et dorso-lombo-abdomino-pelvi-périnéales : Elles sont la conséquence de « l’attitude caractéristique de la femme enceinte »: épaules enroulées, hyperlordose lombaire, projection de l’abdomen an avant, avec autour tout un cortège de douleurs accentuant ce repli sur soi.
  • Douleur liée au nerf pudendal : Elle est caractérisée par une douleur périnéale souvent unilatérale à type de brûlure, avec parfois des douleurs à l’intérieur de l’anus, aggravée en position assise, soulagée en position debout et qui disparaît en position allongée ; elle est parfois associée à une douleur autour de l’orifice vaginale.
  • Douleurs cicatricielles d’épisiotomie, ou de lâchage de points : à type de piqués, réveillées par la position assise et lors des rapports sexuels.
  • Douleurs au niveau du sphincter anal externe, lésions et déchirures du sphincter, épisiotomie large : douleurs à type de piqués, intenses, ponctuelles, réveillées à la défécation et parfois en position assise.
  • Douleurs de la sangle abdominale : ce sont ces douleurs cicatricielles sus pubiennes des césariennes liées au mouvement qui sont les plus intenses, mais le diastasis des Grands-droits persistant pour plus de la moitié des femmes entraîne une incompétence de la sangle abdominale et des douleurs aux mouvements de la vie quotidienne.

D'autres articles

Sed in venenatis fringilla Praesent ut commodo velit,